À propos

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Crédit photo : Eleni Kytinou

Bonjour, soyez les bienvenus sur « De bec et de plumes »,

hybride de blog/carnet/journal naturaliste sans la prétention d’être l’un des trois, et encore moins les trois à la fois. Puisqu’il faut le faire, faisons le, je vais vous parler de moi. Ce n’est pas dans mes habitudes, je suis plutôt du genre à m’effacer, mais une fois n’est pas coutume et pour que vous sachiez à qui vous avez un peu affaire, je vais me livrer un peu à ce petit jeu.

Je ne suis ni artiste, ni photographe juste un passionné de nature et d’animaux sous toutes leurs formes. Bien que je ne sois pas spéciste, j’ai mes préférences et vous le comprendrez assez aisément, ne serait-ce qu’en lisant le nom de mon blog, néanmoins je ne vous proposerai pas que des rencontres avifaunistiques.

Je ne suis ni journaliste, ni poète, ni écrivain, je souhaite juste partager les différentes observations que je fais lors de mes sorties. Mes articles n’ont aucune valeur scientifique. Cocheur et ornitho à la fois, pour moi l’un ne va pas sans l’autre…

J’ai eu la chance de pas mal voyager, d’effectuer un tour du monde et de découvrir des milieux complètement différents. Mes observations m’ont amené de l’Islande à l‘Ouganda, en passant par les Etats-Unis ou la Grèce. J’ai traversé l’Océan Atlantique et posé mes valises en Guadeloupe pendant neuf mois. Aujourd’hui, je suis de retour dans l’Hérault.

Dans le respect de mes valeurs et convictions, les photographies de ce site ne présentent que des espèces sauvages dans leur milieu naturel. Aucun recours à des appâts ou à la repasse n’a servi à les attirer (sauf en cas de baguage).

Le but de ce site s’inscrit dans une démarche de partage, la volonté première étant de montrer au plus grand nombre la beauté de la nature.

Vous pouvez également suivre mon actualité sur facebook.

Copyright

L’ensemble des publications, textes, images et vidéos, présentés sur ce blog appartiennent à debecetdeplumes.wordpress.com et de-bec-et-de-plumes.com, sauf mention contraire. Merci de pas les copier, reproduire ou redistribuer en totalité ou partiellement sous quelque forme que ce soit, à moins d’une autorisation préalable.

Publicités

61 réflexions sur “À propos

  1. Bonjour Jérôme,
    Je viens de découvrir ton blog et je l’ai pour l’instant survolé très rapidement. Très belles photos, récit vivant, bref, on regrette de ne pas pouvoir te suivre sur le terrain. Une chose m’a surprise cependant : les photos de Busards cendrés au nid. Ce n’est généralement pas très bien vu dans le milieu ornitho car elles peuvent inciter des photographes peu respectueux de la protection des oiseaux à faire n’importe quoi pour faire de beaux clichés, au risque de mettre la nichée en danger. Je suis persuadé que ce n’est pas ton cas (avec l’expérience que tu sembles avoir) et j’aurais préféré des photos moins belles d’adultes en vol …
    L’impression générale étant très positive, je vais revenir sur le site plus d’une fois.
    Cordialement.

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour, merci pour ce retour et ces compliments. J’ai découvert ton blog hier et je vais m’y attarder un peu plus tard plus en détail : il y a quelques destinations qui me plaisent bien et qui pourraient faire partie de mes futures découvertes… (notamment la colonie d’Albatros royaux de la péninsule d’Otago).

      En ce qui concernent les photos de jeunes au nid, je comprends parfaitement ton point de vue, d’autant que j’ai hésité à les mettre. Finalement, j’ai opté pour le partage. Je me suis dit que ça serait dommage de ne pas illustrer mon expérience. J’ai la naïveté et l’insouciance de penser qu’il n’y a que des gentils qui visitent mon blog. Dans mon cas, ces photos ont été réalisées dans le cadre d’un suivi scientifique, je peux te l’assurer.

      Comme dit précédemment, je passerai voir ton site plus en détail avec un grand plaisir. A bientôt. 😉

      J'aime

  2. Le jour où tu iras en NZ, envoie-moi un petit mot pour rentabiliser ton séjour au maximum. J’ai bien compris pour tes photos de busards et d’après ce que j’ai pu voir, ils ne sont pas aussi faciles à localiser dans les Causses que dans les plaines du Grand-Est. 🙂 et les risques de dérangement sont peut-être moins élevés.

    Aimé par 1 personne

    • Je n’ai pas prévu d’y aller encore mais c’est une idée. J’ai déjà la Guyane à la fin de l’année. En tout cas merci, je ne manquerai pas te solliciter ! 🙂

      Ils sont extrêmement difficiles à trouver. Et au vu du nombre de couples observés, nous sommes passés certainement à coté de quelques nids. Il n’y a pas réellement de risques de dérangements dans ces zones, hormis une éventuelle rave-party, mais même dans ce cas il n’y aurait que très peu de perturbations.

      J'aime

  3. Bonjour , je viens de survoler votre blog et je le trouve sympa . Il y a beaucoup d’oiseaux comme j’aime !
    Des espèces diverses , appréciables à regarder !
    Je repasserai avec plaisir , bonne fin de journée !
    Cordialement !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s