Episode 6 : Chasse aux trésors

30 novembre 2017 : J’ai dormi avec un moustique. Il a réussi à se faufiler, je ne sais par quel miracle, à l’intérieur de la moustiquaire du hamac… je ne sais pas non plus qui était le plus pris au piège des deux, mais ce qui est sûr c’est qu’il n’est pas mort de faim…

Aujourd’hui, je quitte les alentours de Kaw, mais avant je veux tenter d’immortaliser le coq de roche une dernière fois. Il est encore tôt, trop tôt pour l’oiseau orange, je me décide à visiter un autre sentier en attendant. Destination : la réserve Trésor !

La promenade ne dure pas longtemps, une heure tout au plus… et le nombre d’oiseaux observés frôle le néant… ils sont pourtant là. Je les entends. En canopée, des aras doivent offrir un show hallucinant de couleurs, mais il n’y a personne pour le voir. L’épaisseur végétale est dense, la cime des arbres demeurent invisible et par conséquent, leurs occupants aussi. Je les entends crier ! Difficile de ne pas les entendre tant les vocalises sont assourdissantes. Parfois, les cris sont remplacés par le son d’un froissement d’ailes… à ma sortie de la forêt, deux aras s’envolent et s’enfuient au loin, à contre jour dans la brume matinale.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pas grand chose à se mettre sous la dent, mais les choses évoluent rapidement… comme le temps. Voici qu’arrive la quotidienne averse. A l’abri, j’observe la vie refaire surface, des papillons déploient des ailes multicolores, des grenouilles tout aussi colorées sortent de leur cachette et une femelle Dryade à queue fourchue sèche ses ailes perchées sur une branche.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dryade à queue fourchue 2Dryade à queue fourchue

La pluie ne cesse que quelques secondes et reprend de plus belle. Si le début de la saison des pluies est en avance, elle arrive à grand pas. Le coté positif : je vais peut-être pouvoir envisager des sorties herpéto. Je n’y connais pas grand chose, mais cette éventualité me remplit de joie. Je suis toujours ouvert à de nouvelles expériences. Pour l’heure, je roule vers les coqs de roche, en espérant que le soleil fasse une courte apparition. Pas de soleil, pas de coq ! En m’avançant sur le sentier, je croise quelques observateurs… les nouvelles sont plutôt mauvaises. Ils rentrent. Ils n’ont rien vu… me confiant tout de même que leur prédécesseurs en ont vu deux au loin, dans la pénombre du sous-bois. Je ne sais pas trop à quoi m’attendre mais j’y vais quand même. Je tente ma chance.

La météo est toujours changeante, je sais où scruter. J’aperçois quelques points oranges, mais effectivement il est très difficile de sortir quelque chose d’intéressant de ces observations. Je ne désespère pas, je sais qu’il faut toujours rester longtemps pour voir les oiseaux dans de bonnes conditions. Au dessus de moi, les feuilles s’agitent. Je ne vois pas ce de quoi il s’agit. Probablement un singe. Cela fait déjà trois fois que ça bouge, comme si l’éventuel primate faisait des aller-retour. Je suis le mouvement des branches et le voit. C’est un Saki à face blanche. Je le vois l’espace de quelques dixièmes de secondes. En fait, nos regards se sont croisés et il est parti. Attitude bien humaine, alors que, comme je le supposais, il aurait pu me voir au travers de la végétation, il s’est arrêté à un endroit complètement dénué de feuilles pour passer sa tête, se croyant invisible… je retourne à mes coqs de roche. Un rayon de soleil et une femelle se montre… rien à voir avec l’éclatante couleur des mâles, elle est sombre, sans grand charme, mais a le bon sens de prendre la pause au bon endroit.

DSC02893Coq de roche orange, femelle

Voilà qui motive ! Si une femelle se montre ainsi, pourquoi le mâle ne le ferait pas. Quelques minutes plus tard, je ne sais combien, peut-être le laps de temps était beaucoup plus important que ce que je l’ai supposé, peut-être est-ce le contraire… dans un environnement comme celui-ci, on n’a pas vraiment la même relation avec la notion de temps, un mâle se rapproche et se pose non loin de l’observatoire. J’ai réglé mes problèmes d’il y a deux jours. L’exposition est bonne, il n’y a pas de branche devant… la photo ne devrait être qu’une formalité… mais tout ne se passe pas toujours comme on le croit ou comme on l’espère… et un détail imprévu fait son apparition… l’oiseau est d’un orange si intense et uniforme que l’appareil n’arrive pas à faire la mise au point. L’oiseau montre son dos, ses délicates plumes effilées et le bout de ses ailes contrastées. Cette fois la mise au point est bonne, j’appuie sur le déclencheur.

DSC02908Coq de roche orange

Mise au point manuelle enclenchée. Le fabuleux oiseau reste sur sa branche et se retourne enfin, sa crête incroyable déployée au dessus de la tête. Un rêve de plus qui se réalise, mes jambes sont fébriles. J’ancre solidement mes pieds dans le sol, mais ne peux rester de marbre, cet oiseau est fantastique !

DSC02988Coq de roche orange

Et puis, le spectacle continue. L’oiseau qui dissimule toujours son bec l’exhibe en basculant sa tête en arrière.

DSC02986Coq de roche orange

Le temps passe, je commence doucement mon retour en direction de Kourou et décide de m’attarder sur la route de Guatemala. L’heure n’est pas la meilleure pour les observations, mais la diversité est si importante que tout est possible. Buse à gros bec et Conures cuivrées sont à l’honneur en ce début d’escapade… mais c’est une Sturnelle militaire posée sur un piquet de clôture qui retiendra mon attention.

Sturnelle militaire 2Sturnelle militaire

J’avance doucement, à l’affût de tout ce qui bouge. Une fois de plus, je ne cherche rien, ainsi je ne serai pas déçu. Je me laisse surprendre et de toute façon, quelle que soit la future observation, bonne ou mauvaise, rien n’enlèvera la bonne humeur engendrée par la boule de plumes orange de la montagne de Kaw. Dernière observation du jour : un Pic de Cayenne peu farouche et bien trop occupé pour s’attarder sur ma présence, se laisse photographier.

Pic de CayennePic de Cayenne

Je rejoins Kourou et retrouve Audric. Il planche sur le programme des trois prochains jours ! Et effectivement, il sera question de sortie herpéto. Hâte de découvrir ce nouveau monde ! Un monde de grenouilles et de serpents.

Publicités

24 réflexions sur “Episode 6 : Chasse aux trésors

  1. Eh bien voilà, ton graal guyanais a été mis en boite ! et de quelle manière s’il vous plait ! Magnifique, mâle et femelle en plus, le top du top, le bec visible et tout et tout 🙂 Je suis super content pour toi, j’avais une petit boule au ventre car je savais l’observation de ce bel oiseau dans de bonnes conditions aléatoire mais tu t’en es sorti avec brio 🙂 La sturnelle est également magnifique, un régal… Sais-tu d’où elle tient ce nom ? La manière de se tenir ? les couleurs ? les deux mon capitaine ? 🙂 Sinon, je veux pas jouer mes enquiquineurs mais j’aurais bien aimé pouvoir poser un nom sur tes magnifiques macros. Je sais, je sais, on sort de l’ornitho mais Audric pourra peut-être t’aider non ? 😉
    Seb

    Aimé par 1 personne

    • Complètement aléatoire oui ! En fait, il faut y aller en ayant du temps devant soi. Parce qu’ils se montrent mais il ne faut pas être pressé, et être prêt ! Super content de l’avoir celui là ! Ca fait une case de plus sur la liste des « oiseaux à voir » à cocher ! C’était vraiment le but avoué, le reste c’était du bonus !

      Pour la sturnelle, il me semble que c’est une histoire de couleur…

      Pour la grenouille, on me l’a dit mais j’ai oublié… mais je peux retrouver son petit nom ! 😉

      Aimé par 1 personne

  2. yessss! alléluia!!! ce coq est incroyable! bravo, bravo, bravo!!! bon ça mérite bien un texte sans coquille alors allons-y:
    des papillons déploies des ailes multicolores
    Si le début de la saison des pluies est avance
    sa crête incroyable déployé au dessus de la tête.
    rien n’enlèvera la bonne humeur engendrait par la boule de plumes orange

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s