Busard and co : Petit à petit, l’oiseau quitte son nid (2/2)

Après les bonnes nouvelles des nids précédents, nous nous rendons sur le suivant, sourire aux lèvres et joie au coeur. Dernier nid situé sur ce secteur à vérifier ce jour. Aux dernières nouvelles, des jeunes ont déjà pris le chemin des airs. Ils sont dans les temps, les plus âgés de la nichée commencent à explorer les alentours mais généralement restent dans la zone. Ne sachant pas encore chasser à la perfection, ils se contentent de voleter sur quelques mètres et reviennent sur leur pas en attendant que leurs parents leur ramènent de quoi manger.

Nous avons un peu de chance sur ce coup là, le nid est situé non loin d’un pare-feu, une zone dans laquelle la végétation a été fauchée afin de ralentir les incendies. Nous empruntons cette voie, il serait dommage de ne pas profiter de cette aubaine, et après quelques mètres à faire dans les chênes, nous arrivons au nid… un des jeunes s’envole ! En levant les yeux, nous en remarquons un deuxième en vol… un troisième était posté un peu à l’écart du nid et s’envole également. Sur les quatre jeunes recensés, trois ont déjà été localisés. Le quatrième est encore au nid, un léger duvet disséminé sur la tête. Il a déjà fière allure, ça nous change de ceux des nids contrôlés plus tôt.

DSC_2204Busard cendré

La dernière zone a vérifier est bien plus loin et je ne la connais pas. Nous reprenons la voiture. En chemin, j’apprends qu’un Busard cendré mélanique traîne dans les environs, je croise les doigts pour le voir ! Pour rappel, le mélanisme est un excès d’origine génétique de production de pigments noirs (la mélanine). Les animaux avec cette particularité ont donc une coloration noire. Les exemples les plus connus sont ceux de la panthère noire ou du Phalène du bouleau.

Nous arrivons sur place, mais tout est silencieux. Pas de busards adultes dans le secteur, et donc pas de busard mélanique… les jeunes par contre sont bien là, et un peu plus grands que ceux du nid précédent. Sans le faire exprès, nous avons visité les différents nids dans le sens chronologique du développement des jeunes : du poussin à peine sorti de son oeuf au jeune volant. Nous approchons du dernier nid du jour, un jeune est là, semble intimidé et même s’il paraît prêt à l’envol ne semble pas décidé. Nous commençons à nous interroger sur son état, et espérons qu’il n’ait pas de problème.

OLYMPUS DIGITAL CAMERABusard cendré

Nos interrogations ne vont pas durer longtemps et alors que nous tournions les talons, un bruissement de buisson attire notre attention. Nous nous retournons, le jeune avait pris son envol ! Bonne nouvelle !

DSC_2223Busard cendré

Un autre jour se termine et le suivi touche peu à peu à sa fin, il ne reste que quelques semaines à pouvoir les observer. Ensuite, les jeunes se réuniront sur un autre site, et prendront des forces avant d’entamer l’aventure de la migration. Notre mission sera alors terminée, et plutôt accomplie. Le bilan, malgré quelques échecs tout à fait normaux, il y a forcément quelques pertes, s’avère positif. Le nombre de nids trouvé et le nombre de jeunes à l’envol semblent en légère augmentation pour l’instant. Bien sûr, il est encore un peu tôt pour tirer un bilan, alors ne nous donnons pas de faux espoirs et croisons les doigts.

Nous allons maintenant nous tourner vers les zones à nids potentiels, ceux que nous n’avons pas trouvé. Les jeunes prenant leur envol à proximité pourraient nous renseigner sur le nombre de nids en question. Ce jour-là, nous nous sommes divisés pour couvrir plus de terrain. Mon objectif est d’observer à distance un nid pour lequel nous n’avons plus de données d’oiseaux… les derniers contrôles étaient nuls. Les jeunes devraient avoir pris leur envol s’ils sont toujours dans les parages.

Malheureusement, pas plus d’observations lors de cette sortie. Je pense que nous pouvons arriver à la conclusion que ce nid est perdu pour cause de prédation. C’est la nature, nous le savons, mais ça fait toujours un peu de peine. A force de les suivre, on commence à s’habituer, ils sont un peu comme nos « bébés » à nous aussi. Heureusement lorsqu’une mauvaise nouvelle arrive, une bonne arrive presque aussitôt pour compenser. Cette théorie est à nouveau vérifier. C’est ce qui arriva.

Un mâle adulte me survole, accompagné par quatre jeunes ! Ils viennent d’un autre nid, volent ensemble, et apprennent de l’adulte. Démonstrations de figures acrobatiques et apprentissage aux piqués ! La formation a commencé ! Sacré moment de voltige à quelques mètres au-dessus de ma tête. Egoïstement, je prends cela comme un remerciement de leur part mais aussi comme une sorte de récompense !

DSC00215Busard cendré

Pour couronner le tout et pour finir en apothéose ! Les jeunes se posent non loin et restent un long moment dans la zone. Perchés sur un arbre mort ou un conifère, puis s’envolent et se reposent, s’échangent les perchoirs et en testent d’autres. Leur duvet est de l’histoire ancienne, ils arborent désormais une magnifique robe rousse et l’exhibent fièrement.

DSC00234Busard cendré

DSC00237Busard cendré

L’un d’eux se perche un peu plus près de la route, je tente alors une petite approche en voiture. Il n’a pas l’air affolé et pose élégamment. Satisfaction à son comble, d’une part par la qualité de cette observation, mais également par le sens de consécration que je peux y accorder. Un peu comme si tout ce que j’avais fait avant n’était que le prélude à ce moment privilégié, comme si tout le suivi n’était qu’un échauffement, un préliminaire, afin de pouvoir vivre cet instant.

DSC00239Busard cendré

DSC00263Busard cendré

Mission accomplie ! Bilan plus que positif ! Le suivi sera bientôt terminé. En guise de conclusion je dirai que je cherchais un sens à mes sorties et que j’ai trouvé bien plus que ça !

Publicités

29 réflexions sur “Busard and co : Petit à petit, l’oiseau quitte son nid (2/2)

  1. Excellent 🙂 Ils sont vraiment beaux ces subadultes !!! Et quel privilège de pouvoir les approcher comme tu as pu le faire ! Toujours un moment hors du temps ces rencontres. C’est fou ce spectacle que la Nature peut encore nous offrir malgré tout ce qu’on lui a fait subir …

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s