Changement d’air

10h, Place du Général de Gaulle. Je retrouve Thomas. Rapide transfert des affaires d’une voiture à l’autre et nous voilà partis pour notre premier arrêt. Il faut parfois faire des heures de route pour observer une espèce en particulier, et puis parfois il faut cinq minutes ! C’est la chance que j’ai ! Mon village est coincé entre un réseau d’étangs particulièrement propices aux observations et des falaises ! Mais aujourd’hui, nous laissons les oiseaux d’eau de coté, nous allons partir dans les terres. Notre première étape sera donc ces falaises… et le charismatique Grand-duc d’Europe ! Cinq minutes de route et cinq minutes de marche plus tard, nous commençons à le chercher en balayant le mur rocheux de nos jumelles. Il ne nous faudra pas longtemps pour le repérer ! Toujours là, fidèle au poste, à distance mais tranquille ! L’inaccessibilité du site le protégeant d’éventuels dérangements ! Cela fait toujours quelque chose de le voir, un oiseau dont on ne se lasse pas… il s’envole gracieusement, silencieux, se pose quelques dizaines de mètres plus loin et devient invisible. Certainement le signe pour nous de prendre la route pour notre prochaine étape.

17857249_1262947940487525_364433358_nGrand-duc d’Europe

Pour la suite du programme, j’ai du effectuer quelques recherches sur internet. J’avais envie de retourner dans un coin que je délaisse trop souvent et pourtant si beau, envie de le partager également ! Mais j’avais également pour mission de trouver un spot qui pourrait nous offrir des coches à tous les deux (Bruants ortolans, Fauvettes orphée…). Il se trouve que tous les éléments étaient réunis, ou presque ! Si le lieu que je souhaitais explorer accueillent, entre autres, ces deux espèces, en revanche la météo ne nous faisait pas de cadeau ! Pas de pluie, mais un brouillard à couper à la tronçonneuse, on ne voit pas à deux mètres ! Pas de chance, Thomas ne verra pas tout de suite la beauté du site… bref ce n’est pas un temps à mettre une fauvette dehors ! Les observations se font dans un premier temps à l’oreille, le temps que la brume s’évanouisse : Huppe fasciée, Guêpier d’Europe, Pipit rousseline, Linotte mélodieuse, Bruant proyer et… Bruant ortolan ! Voilà qui est intéressant. Il ne nous faudra pas beaucoup de temps pour le repérer, il chante bien en évidence, à découvert ! Une coche chacun et comme bonus, le soleil qui commence à faire son apparition !

ortolanBruant ortolan

Le beau temps arrivé peu à peu, les observations s’accumulent ! Faucons crécerelles et crécerellettes, Circaètes Jean-le-blanc… puis sur la route quelques Tourterelles des bois, Moineaux soulcies… et un magnifique Loriot d’Europe en vol ! Pour la photo de ce superbe oiseau jaune, il faudra attendre. J’avoue, autant j’avais bien préparé les deux premières étapes, autant la suite c’est un peu freestyle ! Mais se laisser guider selon nos instincts est souvent le meilleur moyen d’être surpris ! Et pour être surpris, Thomas va être surpris ! J’ai finalement porté mon dévolu sur la décharge du village ! Drôle de destination, mais une fois sur place c’est une armée d’oiseaux qui nous attend. Un Cochevis huppé nous accueille et nous indique le chemin à suivre ! Un escadron de centaines de Goélands leucophées s’envole ! Une horde de Choucas des tours les imite ! Une patrouille de Milans noirs planent au dessus de tout ça, avant de se poser sur leur poste de surveillance ! Le défilé se terminent par des Hérons gardeboeuf, des Cigognes blanches… La densité est très impressionnante ! Thomas est heureux, je n’avais jamais vu quelqu’un aussi content de voir une décharge !

DSC_1868Milan noir

DSC_1870Goélands leucophées et Choucas des tours

Milan noir+Cigogne blanche+Goéland leucophéeMilan noir, Cigogne blanche et Goélands leucophées

Nous continuons sur la piste qui contourne la décharge avant de se perdre au milieu des vignes. A peine le temps de dire que c’est le genre de milieu que nous allons arpenter le lendemain pour trouver le Traquet oreillard, et qu’il faudra garder l’oeil ouvert pour ne pas rater un Rollier d’Europe, que l’oiseau bleu nous dépasse pour se poser sur un piquet. Le safari commence ! Séance photo en voiture ! Bien souvent les oiseaux sont moins effrayés de voir un véhicule que des photographes à pied essayant d’être discrets. Le rollier s’envole et se pose un peu plus loin, un deuxième vient le rejoindre et commence un ballet au milieu des vignes. Génial !

DSC_1675Rollier d’Europe

Nous profitons du spectacle assis sur nos sièges, vitres baissées et objectifs braqués ! Il est temps de manger, le show continue devant nos yeux. Quel privilège d’assister à un tel moment, d’être aux premières loges sans les déranger ! C’est alors que deux flèches transpercent notre champ de vision pour se poser sur les branches nues de l’arbre juste derrière nous. Je tente d’observer ces deux Pie-grièches à tête rousse mais n’y parviens pas. Thomas, lui, est du bon coté et se régale ! Tant mieux ! Je me résigne et tourne la tête machinalement sur ma gauche ! Surprise ! Un troisième individu est posé et visiblement attend que j’appuie sur le déclencheur de mon appareil ! Avec le rollier, ce ne sont pas des coches, mais deux espèces que nous espérions pouvoir prendre en photo dans de bonnes conditions !

DSC_1685Pie-grièche à tête rousse

La suite de la sortie nous offrira quelques observations très sympathiques comme une femelle Faucon kobez et un Aigle botté (coche pour moi), mais il est l’heure de rentrer. Une bonne journée qui s’achève, débutée avec l’observation du grand-duc et se terminant sous le chant du petit. Demain nous partirons, un peu plus au sud, dans l’Aude ! Le Traquet oreillard, un des principaux objectifs de Thomas s’y trouve !

Publicités

20 réflexions sur “Changement d’air

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s