Central Park Safari : The Pond

Central Park est l’occasion de marier mes deux passions : les oiseaux et la course à pied. Il est tôt, le décalage horaire a encore sévit, je profite du temps qu’il me reste avant de me lever pour repérer les différents spots à visiter sur ebird et les espèces sympathiques que je pourrais croiser. Première session ornithologique en Amérique du Nord, toutes les espèces, ou presque, seront pour moi intéressantes, même si, je l’avoue, certaines me font plus envie que d’autres (Cardinal rouge, Geai bleu, Garrot albéole, Harle couronné, Canard branchu…). La deuxième phase consiste à mettre en pratique ce repérage virtuel par un footing, un repérage sur le terrain avant de passer aux choses sérieuses.

11 km, 49 minutes ! Je suis en forme et après une bonne douche, je prends mon sac à dos, appareil photo et guide ornitho à l’intérieur. L’hôtel se situe sur Times Square, ça me change de ma tente sur mon île déserte, à à peine 1km du sud de Central Park. C’est donc par le sud que j’arriverai à mon premier spot. Pigeons bisets, Etourneaux sansonnets et Moineaux domestiques… rien de bien dépaysant… et puis j’arrive à The Pond ! Une petite étendue d’eau, théâtre de mes premières réelles observations ! Les Bruants à gorge blanche sont partout et assez facilement visibles, mais ce sont les oiseaux d’eau et en particulier, les anatidés qui font le spectacle ici.

 DSC_0395

Bruant à gorge blanche

La neige est encore bien présente. Le lac est en grande partie gelé, ça ne laisse que peu de place pour barboter. Les habitants des lieux sont essentiellement des colverts. Toutefois, sur la berge une Bernache du Canada pose devant les objectifs de touristes curieux. Pour ma part, c’est un Foulque d’Amérique qui attirera mon attention, échangeant des regards inquisiteurs envers les badauds.

DSC_0400

Foulque d’Amérique

Et puis tout s’agite ! Un passant a décidé de lancer du pain dans la mare. Les colverts se bousculent, c’est la cohue ! Et au milieu de ces canards « traditionnels » se dégage un anatidé au bec beaucoup plus jaune que les autres ! Un canard noir ! Pas des plus colorés, mais première observation pour moi. Il fallait bien une photo pour marquer le coup.

DSC_0403

Canard noir

Et puis arrive la superstar ! Sorti de je ne sais où, le voilà qui s’approche fièrement, tout d’abord en longeant la rive, protégé par les fines branches d’un arbre, et puis, prenant de l’assurance, en pleine eau. Tous les regards sont désormais tournés vers ce canard bariolé. Un plumage spectaculaire ! Souvent détenu en captivité, ici, le Canard branchu, également appelé Canard carolin, coule des jours heureux.

DSC_0419

Canard carolin

La journée commence plutôt bien. La première des espèces que je souhaitais observer est venu me voir, et bien que l’exploration vient de débuter, je suis déjà content. Et puis Central Park est agréable, comme une bulle au milieu des gratte-ciels, ajoutez à cela un manteau blanc et vous obtiendrez un coin vraiment magnifique.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au moment de tourner les talons et de partir vers un autre endroit que j’espère prometteur, un autre canard sort de sa cachette. Moins nouveau pour moi mais toujours agréable à voir, un canard qui ravive des souvenirs géographiquement antagoniques, des souvenirs d’Islande et de Guadeloupe… et un petit peu de France aussi. Un canard que je n’avais pas encore eu le plaisir d’immortaliser correctement. C’est chose faite ! Le Canard pilet !

DSC_0418

Canard pilet

Il est encore tôt, la foule ne s’est pas encore amassée sur les différents sentiers. Je décide de me rendre à mon deuxième spot. Sur le chemin, de petits oiseaux se confondent avec le sol et la neige, ce sont des Juncos ardoisés. Au moindre passage d’un promeneur, ils s’envolent quelques mètres pour se reposer un peu plus loin. Finalement ils se rendront sur un arbre inaccessible et continueront leur petite vie paisible.

DSC_0425

Junco ardoisé

Sous le regard d’écureuils amusés et amusants, omniprésents à NYC, je m’en vais vers mon deuxième site d’observation, The Lake, en gardant néanmoins les yeux ouverts à toute surprise.

Publicités

20 réflexions sur “Central Park Safari : The Pond

    • Oui oui, je le savais. D’ailleurs je l’ai écrit dans l’article ! Mais c’est marrant que tu me dises ça, on parlait avec un ami hier des différences de noms d’oiseaux entre québécois et français ! 🙂

      J'aime

  1. Et ben voilà il aura pas fallu attendre longtemps les coches 🙂 Magnifique ce carolin, jamais vu pour ma part. Le pilet est également magnifique avec sa flèche caudale et son bec bicolore, super sympa. La vue depuis le parc vers les gratte-ciels alentours est vraiment sympa également, ça donne envie 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s