Chapitre 14 : Dernière sortie

Dernier jour d’un voyage déjà bien rempli… les observations se sont succédées et j’ai été plus d’une fois impressionné. Que pourrais-je demander de plus ? Pas grand chose ! Mon programme pour ce jour n’est pas fixé, il faut dire que les spots à explorer à pied ne sont pas légion dans le coin. Mais arrivé au petit déjeuner, le groupe de scientifiques va m’aider à élaborer un plan ! Ils sont en repos aujourd’hui et me proposent de me joindre à eux pour visiter un endroit que je ne connais pas : Bertha’s Beach ! J’accepte sur le champs, d’autant qu’il y a sur ce spot une possibilité de coche !

Le départ se fera dans l’après-midi et non sans embuches ! C’est généralement bon signe, ça donne encore plus de valeur à l’observation. Bertha’s Beach est une plage isolée, prisée par les militaires car proche de la réserve. Pour y accéder il faut appeler à l’avance le propriétaire pour avoir son aval et qu’il laisse le portail ouvert. D’un coté des dunes, la plage s’élance et semble sans fin, quelques colonies de Manchots papous y nichent, de l’autre des herbes hautes, potentiellement refuge de Lion de mer et des étendues d’eau douce reconnues pour accueillir quelque fois des migrateurs de passage. Ce contexte naturel est ainsi un endroit parfait pour observer Foulque leucoptère, Canard de Chiloé et Coscoroba blanc. Si je ne me fais pas trop d’illusion pour le foulque, en revanche tous les espoirs sont permis pour le canard, même en connaissant son éternel attitude farouche, et surtout pour le coscoroba, un étrange anatidé au corps de cygne et à la tête de canard !

Arrivé sur place, la barrière est ouverte. Nous laissons la voiture et continuons notre petite expédition à pied. Le but est avant tout la balade, mais notre arrivée tardive réduit considérablement sa durée.  Nous irons donc, jusqu’à la première colonie de manchots papous, sans faire le tour des différents étangs. Je jetterai seulement un coup d’oeil aux jumelles. C’est l’inconvénient d’être en groupe, il faut bien satisfaire tout le monde et faire des compromis… je ne me plains pas, voir des manchots ne me déplait pas. D’autant que les limicoles qui déambulent le long du cordon dunaire m’offrent une observation sympathique : un poussin de Gravelot des Falkland !

DSC_0290

Gravelot des Falkland

Au dessus de l’océan s’agite quelques Pétrels géants. Des Sternes hirundinacées font des va et vient. Au loin, une île semble sortir d’une bande dessinée et se révèle être un coin privilégié par les Lions de mer. Sur la plage, nous voyons au loin nos manchots, mais devant nous ce sont des bécasseaux qui détalent à toutes pattes. Des Bécasseaux de Bonaparte. Mais en y regardant bien, j’en aperçois un différent, un peu plus gros que les autres et plus clair également. Lorsque que la petite troupe s’envole pour se poser quelques mètres plus loin, il ne fait plus de doute, il s’agit bien d’une autre espèce. Une espèce que je connais bien car déjà observer… en France, en Islande, en Guadeloupe… je peux y rajouter aux Malouines dorénavant. Il s’agit du Bécasseau Sanderling.

DSC_0298

Bécasseau sanderling 

Lentement mais sûrement, nous approchons de la colonie… de manchots et de vacances ! Les petits sont de sortie, ça s’agite de partout, ça court dans tous les sens et le moniteur, un Labbe antarctique, a vite fait de calmer tout ce petit monde, menaçant de punir celui qui s’éloignerait un peu trop du droit chemin.

DSC_0321

Manchot papou

DSC_0308

Labbe antarctique

Quel plaisir de revoir ces oiseaux ! Je profite de ces derniers instants avec eux. Nous nous installons sur le sable, assis à quelques mètres d’eux. Nous nous taisons et admirons. Essayant de se faire oublier, nous bougeons délicatement, certains d’entre eux, les plus curieux, se rapprochent. D’autres adultes restent allongés sur le sable, bougent en un mouvement qu’on pourrait rapprocher d’une nage… il y en a d’autres qui se grattent la tête dans une chorégraphie digne des plus grands ballets de danse contemporaine.

DSC_0313

Manchot papou

DSC_0302

Manchot papou

Nous laissons là ces quelques individus et partons en direction de la colonie à proprement parlé. Cachée derrière les dunes, des dizaines de manchots sont installés dans une aire délimitée par un cercle de cailloux blancs… en quinze jours aux Malouines, j’ai pu constater l’évolution des jeunes. Les poussins ont grandi, les duvets ne sont plus grisonnants, les costumes d’adultes commencent à faire doucement leur apparition. Dans un autre cercle de pierres, un manchot solitaire, délaissé par tous ces congénères, couve un jeune qui prend un peu plus son temps que les autres.

DSC_0339

Manchot papou

DSC_0336

Manchot papou

Autour de nous, de la boue et des flaques qu’affectionnent des Ouettes à tête rousse. Un lièvre observe dans les hautes herbes ne laissant dépasser que ses grandes oreilles. Et puis des petits oiseaux jaunes et gris virevoltent, se posent à quelques mètres et repartent ! Des Mélanodères à sourcils blancs, je savais bien que je le prendrai en photo avant mon départ !

DSC_8881

Mélanodère à sourcils blancs

Il est l’heure de rentrer, nous marchons sur la plage. Je me perds dans mes pensées, je songe à tout ce que j’ai vécu en deux semaines à l’autre bout du monde, à tout ce que je vais tenter de partager, ce que j’ai vu certes, mais également les émotions ressenties… la mission s’annonce difficile… Devant nous, quelques rochers arrondis par l’érosion nous trompent plusieurs fois, nous faisant revenir à la réalité et espérer à un Lion de mer… Il n’en sera rien. Je dis au revoir à cette plage, au revoir à tous ces paysages qui défilent derrière la vitre. Demain je quitte le sud du monde !

Publicités

25 réflexions sur “Chapitre 14 : Dernière sortie

  1. Un fantastique périple que tu achèves par une bien belle journée. Les papous sont vraiment sympa également, ajoute à cela quelques limis et autres stercoraires + un magnifique mélanodère et ça te fait un très joli cadeau de départ de ces îles fantastiques. Un grand merci à toi, tu nous as fait vivre avec talent et passion la magie des lieux, vraiment top et vivement ton prochain périple !
    Amitiés
    Seb

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s